Présentation

  • : BLOG POETIQUE
  • BLOG POETIQUE
  • : poesie-islam.overblog.com/? UN BLOG POETIQUE fondé sur les ressorts de notre quotidien,dans le respect deS GENS
  • Contact

Profil

  • NASSIM
  • NASSIM POETE
  • NASSIM POETE
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 15:02

L'absence est un oubli,

Un refus de l'ennui

De la vie que l'on vit

parfois avec envie!

Envie de vivre,

de vivre une autre vie!

Refus, rejet,plus de cris

Plus de soucis!

Où est donc la joie?

Où est passé l'émoi?

Surtout, dis moi pourquoi...

LA Vie est ce qu'elle est

je n'y peux rien changer!

mais surtout le Futur,

Pourquoi l'hypothéquer?

De séquelles passées;

La chance:oubliée...

Partager cet article

10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 23:05

La foultitude a envahi les rues,

boutiques de gadgets et restos qui jalonnent

une avenue, longue et filiforme!

au hasard du lieu, étrange perspective

d'étonnantes pyramides alignées à ta vue;

vers la grande mer ,la méditerranée!

belle et impérieuse,comme en léthargie

on la voie qui repousse les enfants qui y jouent.

Et les parents gloutons gesticulent et crient...

VIANDES GRILLéES ET POISSONS FRITES!

les lampions égrenent les boulevards

éblouissant la nuit qui tombe sans crier gare!

Partager cet article

11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 20:49

à travers les murs

on entend les,murmures

inaudibles,masqués

par le vent!

lithanie lancinante

parole saccadée,

une envie étonnante,

celle d'enfin aimer!

comprendre écouter

ces instants très intimes

morceaux de vie,

morceaux d'ennuis

presque triste

est la vie

désirs au quotidien

repos qui fait du bien

Partager cet article

24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 16:12

la frustration soudaine me vint un bon matin,

un matin de décembre,où l'on ne faisait rien!

dehors,la pluie battante et les éclairs sourds

martelait nos silences: on ne se disait rien.

me regardant en face, du miroir doré

l'instant me fut fatal,penché sur mon passé!

je revivais la perte d'intenses émotions,

partager tout ensemble comme nouvelle passion!

Partager cet article

4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 10:42

imagine le Beau,et l'indicible

orgueil de l'avoir approché;

imagine un Soleil,

une grande vallée

un Horizon intense

une Nuit lumineuse:

la vie est là!

peureuse

elle brûle ses ailes

fragiles

craignant l'immensité!

le poète insouciant

de ces jours

ainsi faits

s'abîme alentours

faisant fi de sa vie

il va de pis en pis

Partager cet article

17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 11:50

le désastre s'annonce , moi je ne veux le fuir

la peur de mourir,l'espoir d'un sourire

et dans ce regard bleu et ces phrases fusées

je ressens quelque chose comme de desiré!

je poursuis mon chemin malgré les cataclysmes

et saurais m'éclipser si elle veut le schysme!

une heure à ses côtés vaut mieux que mille mois

tant son absence crise me provoque l'émoi!

je lui dois le respect, c'est mon unique chance

cette voie est pour moi la seule espérance

et affronter le feu ou toute mécréance

est plus doux à mes yeux que cette déchéance!

je veux croire toujours à ce brillant amour

qu'elle me donnait tantôt aimante malicieuses

si je ne peux la suivre alors je mourrai

Partager cet article

30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 11:10

qui a vu, qui a donc connu,

une fois dans sa vie,autant de différences?

PARFOIS?QUAND ON Y PENSE

on se demande encore le pourquoi du comment!

devenir à ce point,inéxistant...

COUPABLE,je ne suis que d'avoir aimé;

si l'être en souffrance lui en veut à ce point

dois-je donc payer cet inique chagrin?

Enchaîné à l'amour comme au purgatoire

l'horizon devient nuit et je me sens haÏ!

Partager cet article

24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 09:43

les doutes et la peur dans l'infini du temps,

l'usure,tu redoutes,des sentiments!

l'éphémère des soirées d'écchymoses

du coeur,dans la durée,osmose

réalisée du doux et de l'amer,

comme un impitoyable calvaire!

Partager cet article

19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 11:14

les colis se préparent,ambiance mitigée,

brumeux,avant départ le soleil est masqué!

la radio qui martèle-silence des oiseaux-,

imbibe nos oreilles:créer ,créer le beau!

comme un infime espoir de bientôt se revoir,

limpide et azur on vise le futur!

silencieux et fermé, l'ordi tentaculaire

dévoile ses mystères et sans donner la clef!

autre qui se prépare,à l'iminent départ

le temps est assassin il rougit à nos mains!

Partager cet article

7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 08:59

silencieuse et meurtrie de n'avoir été

mutisme affairé, cris d'espoirs vaincus!

drapé dans la pénombre, heureuse et taciturne

mais seule dans l'outre-tombe

quand la lune est noire ,miroir d'infini!

à quoi bon revivre cet ennui

cent raisons qui te poussent à l'ultime

sans raison telle que j'imagine

l'indicible torpeur qui étreint mon ennui

de voir courroucé, surgir l'infini!

Voir les commentaires

Partager cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog